Qu’est-ce que le Motion Design ?

  • AJ 
Illustration en Motion Design

La définition du motion design

Le Motion Design est apparu avec les publicités diffusées à la télévision, les génériques des séries TV ou des films, les bandeaux défilants en bas des écrans pendant les journaux télé, etc.

Le Motion Design est utilisé dans les films d’animation, le cinéma, l’art numérique, les mises en scène, les expositions ou les spectacles, mais aussi dans les interfaces des pages internet, des logiciels informatiques et des systèmes d’exploitation, dans la technologie de la réalité virtuelle et augmentée, ou encore dans l’univers des jeux vidéo.

Aujourd’hui, le Motion Design est de plus en plus présent dans notre vie quotidienne, et c’est un secteur en forte progression.

En effet, le Motion Design offre des possibilités créatives infinies en ce qui concerne les contenus filmés, les dessins animés, les images de synthèse, time lapse, slow motion, stop-motion, light painting, vidéo painting, hyperzoom, streaming…

Le motion design peut tout aussi bien diffuser un contenu textuel, narratif, symbolique, idéologique, philosophique, commercial, publicitaire, éducatif ou cinématographique. C’est donc un métier à multiples facettes.

Quel est l’intérêt du Motion Design pour une marque ?

Si le Motion Design a d’abord principalement concerné l’industrie cinématographique, c’est une discipline qui a rapidement couverte l’ensemble des productions visuelles intégrant la notion de mouvement.

Ainsi le graphisme animé a très vite intéressé tous les publicitaires, qui y ont vu une nouvelle possibilité de présenter et de promouvoir des produits de façon attrayante et originale.

Le Motion Design s’est aussi rapidement révélé très profitable dans le domaine de l’apprentissage, de la pédagogie et de la communication en général.

Les points forts du Motion Design sont la rapidité, avec la diffusion de messages courts, la pédagogie, avec des contenus simples à comprendre, ainsi que l’esthétique et le dynamisme, qui sont des particularités exploitables de bien des manières, y compris dans le monde du marketing.

Aussi, de plus en plus de milieux sont impliqués au fur et à mesure des progrès techniques, et les applications pratiques du Motion Design pour les établissements publics et privés sont tout simplement illimitées.

Quel est le rôle du Motion Designer ?

Le Motion Designer devra utiliser ses connaissances en matière de prise de vue, de dessin animé, de 3D, d’effets spéciaux, de montage et de post-production, pour créer une animation, ou bien l’ambiance graphique d’un site internet, ou de n’importe quel autre support numérique.

C’est à la fois un graphiste et un technicien, et son champ d’action étant très large, les compétences requises le sont aussi évidemment.

En plus d’une parfaite maîtrise des techniques animées, le Motion Designer devra également être en mesure de collaborer étroitement avec des développeurs, des graphistes, des directeurs artistiques, des chefs de projets, des directeurs de production, des agences de communication, etc.

Sa mission consiste donc à définir l’objectif et les détails d’un projet, à partir de quoi il conçoit des planches, appelées moodboards, habituellement dessinées à la main, puis un second storyboard qui listera l’ensemble des plans, avec les effets de mouvement, de son ou de textes, il ne restera plus ensuite de qu’à produire et à encoder le fichier de la vidéo.

Le Motion Designer doit donc être doté d’un sens artistique développé, il doit être capable de crayonner rapidement des esquisses, il doit savoir se servir des logiciels existants, s’informer et se former régulièrement aux nouveautés en matière de création digitale, avoir le sens du rythme et l’oreille musicale.

Motion designer & storyboard

Quels outils utiliser en Motion Design ?

Le Motion Designer se sert de plusieurs logiciels pour réaliser des œuvres animées qui couvrent un grand nombre de techniques et de processus.

Parmi ceux-là, on trouve principalement des logiciels 2D et 3D dédiés comme After Effects ou Cinéma 4D, Autodesk, et des programmes de traitement en temps réel.

Ce sont des outils qui nécessitent souvent une grande puissance de calcul, de façon à pouvoir générer toutes les images qui formeront la vidéo, et la HD ou le 4K ont encore multiplié le nombre de pixels à calculer.

Les outils indispensables en Motion Design se composent donc d’applications d’écriture et de script, de dessins, d’animation, d’ingénierie et de programmation.

Quelles sont les formations en Motion Design ?

Aujourd’hui la plupart des grandes écoles artistiques proposent des cursus spécialisés en Motion Design.

Il existe des formations dans les plus grandes villes françaises comme Paris, Bordeaux, Lyon, Toulouse, Lille, Nantes, etc, dans des écoles supérieure d’infographie, des métiers de l’image, des instituts de l’internet, du multimédia et du son.

Des masters professionnels en alternance y sont également proposés, ainsi que des formations complémentaires courtes, qui demandent bien entendu un minimum de compétences informatiques, et qui sont prises en charge par les organismes de formation.

C’est un métier pour lequel la demande à fortement progressé ces dernières années, et qui présente encore de belles perspectives d’évolution pour l’avenir. La discipline étant récente, les salaires peuvent varier de façon significative en fonction de l’expérience et surtout de la créativité du motion designer, qu’il soit en freelance ou salarié.

Exemple de vidéos en motion design

Découvrez ci-dessous des vidéos de logo animé et d’illustration en mouvement réalisées par le studio graphique toulousain Sublimeo.

 

 

Qu’est-ce que le Motion Design ?
4.8 (4 votes)